Sichuan Hot pot à Fangcun

Publié le par Gaspard

Dimanche en fin d’après-midi, je demande à Coco ce qu’elle veut manger ce soir. « Mmm, rien, dit-elle, j’ai pas trop la forme, je ne veux pas manger. »

 Ok, pas de souci, je pars donc à la chasse dans le frigo et en ressors un plein tupperware de pâtes, dont je fais mon affaire. Mais comme dit l'adage, l’appétit vient en mangeant. Surtout quand c’est moi qui mange. Et 5mm après revirement de situation:

«Gas, on va manger un hot pot au nouveau restau de Fang Cun ? »

Ta ma de ... J’aurai du m’en douter.

 

Bref, nous y voila, en route pour un deuxieme diner! On attrape une moto, et, cheveux aux vents, nous partons pour la rue des bars de Fangcun, à 3 sur la classique 125 rouge des motos-taxis. Apres quelques slaloms, contre-sens et queues de poisson, nous arrivons au milieu de la rue, où se trouve le restau, qui est tout nouveau, et franchement pas mal.

 

Et pour ceux qui ne connaissent pas, voici un petit descriptif de notre repars du soir : le hot pot du Sichuan :

 

 

 

Voici les éléments nécessaires :

- Une table avec un trou au milieu pour mettre le brûleur

- Une bouteille de gaz sous la table, à coucher quand elle est presque vide

- Un wok (ou autre gamelle, ne soyons pas tatillons) avec un bouillon composé d’huile, de quelques légumes, de piments séchés et de gros morceaux de saindoux mélangé à du piment (les gros morceaux oranges sur la photo). Fesses sensibles s’abstenir : ça pique.

- Des louches belges (avec des trous dans le fond) pour prendre la nourriture sans l’huile.

- Ensuite, vous pouvez commander tout un arsenal de plats à faire cuir. Ici, nous avons, de gauche à droite : du tofu congelé (bof…), des champignons (mous et gluants, très chelous. Re-bof), des patates en rondelles, du boeuf en tranches (et non, ce n’est pas du jambon !), des boulettes de porc, des petites calmars, et un truc qui ressemble à du foie, mais qui en fait est un genre de boudin de sang de canard (très bon d’ailleurs).

- Et finalement, une bière ou deux, pour éteindre les incendies en cas d’urgence.

 

 

Et ben, c’était très bien, je vous le conseille.

Publié dans Vie quotidienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gayanée 20/11/2007 14:28

Haaaaaaaaaaaaa!! le hot-pot!Celui de Chongqing est tout pareil (c'est la porte à-côté du Sichuan... hum :-) ). Très épicé. Agrémenté de champignons (de toutes sortes de formes), de boulettes, de morceaux d'estomac, d'intestin, etc... (chez nous, on n'a pas l'habitude de voir tout ça, cru, sur une table), des légumes...Et, quand on avait de la chance, petit plus en plus, un second "wok" au milieu du premier, mais SANS piments (merci la vie!).

papmam 05/11/2007 16:19

c est certain notre choucroute de dimanche etait moins coloree!!a mettre sur la liste .